<
Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
  tr>
FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
 
Fic :blizzare
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Puissance Zodiaque Index du Forum -> Pokémon -> Mille et une histoires pokémon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
super poké
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 35
Point(s): 188
Moyenne de points: 5,37

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 12:08 (2007)
MessageSujet du message: Fic :blizzare
Répondre en citant

Salutations,

J’ai décidé de poster une fic pokémon sur ce forum s’intitulant « Blizzard ».
Je tiens à remercier…à me remercier déjà car je l’ai faite toute seule. Ensuite, certaines fics monstrueuses comme celle de petite perle qui m’ont été d’une grande aide ( ce n’est qu’un exemple, il y’en a d’autres. Ne croyez donc pas que ce soit la seule fic excellente.)
Cette fic que je vais vous présenter a la particularité d’offrir des résumés de chapitre que je mettrai juste avant de poster le suivant ( par exemple, quand je poste le chapitre 2, je mets en haut du post le résumé du chapitre 1 pour que vous puissez assez bien vous situer).
Allez, j’attends vos commentaires aussi détaillés les uns les autres, positifs ET négatifs. Epargnez-moi donc les «c tro cour, c nul» ou «gème tro la fic alé, envoi vyte la souite ».
Sans plus tarder, je vous laisse en compagnie du premier chapitre, bonne lecture.

Blizzard.

Chapitre 1 : Duel sur la plage.

C’était une journée comme les autres à Parmanie, où le soleil brillait majestueusement. Les gens étaient nombreux à y venir pour visiter son célèbre P Safari, réputé pour ses innombrables espèce pokémon. D’autres pour les diverses boutiques de souvenir, expositions et animations pokémon. Quant aux dresseurs pokémon les plus expérimentés, il y passaient pour affronter le champion de l’arène de la ville, Koga, aussi maître Ninja.
Cette ville très peuplée était située près de la mer, offrant l’une des plus belles plages de Kanto.
Sur la vaste étendue de sable dorée bronzaient les personnes, la plupart se baignaient, mais seulement sur la partie Ouest. En effet, énormément de matchs se déroulaient sur la partie Est sur le sable ou dans la mer on l’on utilisait essentiellement des pokémon aquatiques.
Plusieurs dresseurs d’au moins la douzaine d’années y étaient présents et luttaient pour gagner leur match. La tumulte ne cessait. Seule la mer était calme.
Ce jour-là, une jeune fille prénommée Ondine, en vacances, y était venue pour s’étendre sur la plage, malgré les cris des dresseurs, elle aimait la partie Est. Cette jeune fille de seize ans, championne de l’arène d’Azuria paraissait calme et froide à première vue. Ténue et rousse, on voyait dans ses deux yeux verts-bleus qu’une forte personnalité s’y cachait et que quelque chose la préoccupait.
Tandis qu’elle continuait de contempler la plage, un garçon qui avait remarqué sa présence lui proposa en duel, il tenait dans sa main marron trois badges ; il en profita même pour lui poser une question.
-Vous n’êtes pas Ondine, championne adjointe d’Azuria des trois fameuses sœurs ?
-Si, c’est moi, pourquoi ?
-Eh bien, vos sœurs m’ont dit que vous étiez une débutante et très facile à battre après avoir eu le badge Azuria. C’est pourquoi, je m’empresse d’en finir avec vous.
Ondine se tût et commença à être exaspérée, elle était assez susceptible dans son genre. Depuis son enfance, elle était toujours secondaire, comme une ombre devant ses trois lumières, ses trois sœurs aînées qui avaient hérité de tout et la rabaissaient aussi souvent qu’elles le pouvaient. Ce garçon la prenait sans doute pour une dresseuse novice en écoutant ses dires.
Elle releva peu à peu la tête et se ressaisit en songeant qu’elle était bien plus puissante qu’elles et devait également lui montrer de quoi elle était capable. Elle se leva sur le champ et se positionna pour la bataille.
Alors que le challenge s’apprêtait à débuter, les deux dresseurs pokémon se fixaient sur le sable. Ondine, la plus grande des deux, le visage assuré le regardait avec malveillance. Cette fois-ci il n’était plus du tout question de s’amuser pour elle mais de gagner contre cet être arrogant pour remonter dans son estime. Le garçon lui, brun, corpulent, un adolescent, qui la regardait d’un air presque méprisant de ses yeux marrons se trouvait face à elle à une dizaine de mètres.
Un autre individu, son jumeau sans doute vu la ressemblance, déclara être l’arbitre et que ce serait un combat trois contre trois qui opposerait Ondine et Orson. Il hurla alors le commencement de la bataille.
La championne d’Azuria envoya Stari, un pokémon en forme d’étoile avec un cristal rouge au centre. Ce dernier s’échauffait en sautant et en faisant plusieurs tours sur lui-même. De la pokéball d’Orson en sortit un krabby, un pokémon en forme de crabe avec des pinces extrêmement coupantes. Ondine qui n’avait jamais combattu un tel pokémon décida d’employer les grands moyens pendant le Match.
Les créatures en place, un silence s’installa.
La jeune fille le rompit et s’écria :
-Stari, camouflage !
Le pokémon étoile exécuta et son cristal devint jaune comme le sable. Alors progressivement tout son corps fut doré. Bientôt, il s´étendit sur le sable et on ne put le distinguer.
Orson et son pokémon déstabilisés part cette scène restaient figés. Le match allait maintenant être plus dur pour lui et le seul moyen de parvenir à le mettre KO plus convenablement était de le mouiller ou de lui donner une violente frappe pour repérer son cristal.
-Krabby, sois prudent maintenant ! Cette maudite étoile peut jaillir à n’importe quel moment ! Approche-toi de Stari en préparant l’attaque protectrice !
Il continuait à avancer jusqu’à ce qu’Ondine articula à Stari de bondir très haut, le petit crabe le scruta avec terreur dans le ciel jusqu’à ce que la lumière du soleil l’aveugle. Alors il en profita pour plonger sur lui en tournoyant sur lui-même. Krabby qui se remémora de l’attaque protectrice se concentra, il fut protégé par une espèce de boule verte brillante. Le Stari heurta le mur avec une telle vitesse qu’il voltigea un peu plus loin sur le sable. Il se releva d’un bond et se dirigea vers Krabby.
Le petit crabe qui tourna la tête vers le dresseur. Celui-ci acquiesça en hochant de la tête, alors les yeux du Krabby devinrent exorbités. Stari qui l’avait vu paraissait effrayé. Dans sa tête, il avait l’impression de vivre un grand cauchemar. Tout était soudainement lugubre et il ne voyait que les deux gros yeux blancs, c’était comme s’il se retrouvait dans le monde des ténèbres. Il recula et s’écroula sous la peur. Un sentiment d’effroi traversa Ondine dont le visage laissait présager qu’elle voulait aller vers lui pour l’aider.
Orson avait repéré l’endroit exact où la créature adverse se trouvait, son cristal clignotait d’un rouge vif. Le garçon ordonna à Krabby d’avancer droit vers lui en aiguisant ses pinces. Ondine, désemparée, n’assimilait pas pourquoi son Stari avait les cinq pointes par terre après avoir vu les yeux de Krabby. Quelle était cette étrange attaque ? Elle essayait sans succès de l’encourager à se relever car s’il ne le faisait pas, le pire allait arriver. En effet, les pinces de Krabby étaient à présent grises et brillantes, il allait donc utiliser une attaque à laquelle son pauvre pokémon succomberait.
Krabby était maintenant à quelques centimètres de lui.
-Krabby, maintenant, finis-le, guillotine !
Ses pinces s’ouvrirent comme la championne ne les avait jamais vus et il saisit Stari. Il le souleva et serra de plus en plus. Le cristal Ondine clignotait de plus en plus rapidement. La jeune fille angoissée, ne voulant pas voir son pokémon souffrir et se casser en plusieurs morceaux déclara forfait et récupéra son pokémon avec tristesse tandis qu’Orson félicitait son Krabby et le rentrait avec fierté. Elle voulait à tout prix gagner, néanmoins elle ne pouvait voir ses chers compagnons souffrir si atrocement.
-Krabby remporte la première manche, s’exprima l’arbitre. Commençons la deuxième manche, celle-ci se déroulera dans l’eau.
Ondine ôta son pantalon vert et sa chemise noire puis entra dans l’eau avec un maillot de bain rouge. Le garçon lui qui avait déjà son short de bain bleu entra à son tour. Ils étaient à environ un mètre de profondeur.
Maintenant plus que décidée, elle se remémora un pokémon qu’elle utilisait rarement, pourtant celui-ci pouvait être l’un des meilleurs lors d’un tel match. Elle lança Lanturn, un pokémon bleu en forme de poisson avec une lanterne sur la tête. Orson quant à lui utilisa Hypocéan, une espèce d’hippocampe. Les deux pokémon s’agitaient avec bonheur dans l’eau.
Ondine ne pouvait laisser dégager un sourire de victoire, elle avait l’avantage de posséder un pokémon avec des attaques électriques et ne pouvait qu’être certaine de remporter la deuxième manche.
Orson soupira, dans ce genre de situation, l’attaque était la meilleure défense car il aurait beau dire à son pokémon de se défendre, la moindre attaque électrique de ce pokémon serait fatale à Hypocéan dans l’eau.
-Bon, finissons-en, Lanturn, détruis-le avec un éclair !
La boule lumineuse de la créature semblait ne pas pouvoir s’éclairer. Hypocéan, Ondine et Orson restaient perplexes.
-Il a plus de pile ton pokémon ! envoya-t-il en riant, eh bien tu n’as plus qu’à déclarer forfait comme d’habitude, mon Hypocéan te réduira en miette !
Ondine ne fit pas attention et supplia son pokémon d’envoyer un éclair. Le pokémon pur eau en profita pour envoyer de violentes bulles d’eau dans la figure aussitôt après avoir reçu l’ordre.
Lanturn qui semblait exténué se mit à faire quelque chose qu’elle n’avait jamais vu. De l’électricité envahissait son corps qui avait changé de couleur, à présent il était entièrement jaune. Hypocéan recommença à lui lancer des bulles d’eau.
-Hypocéan ! Approche-toi de lui et crée un ouragan ! Hurla-t-il songeant que cela déconcentrerait la créature jaune.
Il se dirigea vers Lanturn et tourna à une vitesse incroyable à un mètre et autour de lui. Un tourbillon commença à apparaître des profondeurs et l’entourait. Il grandissait de plus en plus jusqu’à ce qu’il emporte Lanturn dans sa tournée, ce dernier qui tournait, toujours concentré et envahi d’électricité statique se retrouva à quatre mètres environ dans les airs. Hypocéan toujours dans sa course ne voyait pas qu’il emmagasinait de l’énergie grâce à lui en l’affaiblissant.
Ondine qui regardait la scène découvrit alors ce que faisait son Lanturn, Major Bob, le champion d’arène de Carmin sur Mer qu’elle avait connue lui avait expliquée que cette attaque, chargeur, permettait de se charger en électricité quand le pokémon adverse l’attaquait puis d’invoquer une attaque des plus extraordinaires si le pokémon adverse s’était beaucoup acharné sur celui qui pratiquait l’attaque.
-Lanturn ! Stop ! Euh Fatal’foudre! Hésita-t-elle.
Alors le ciel commença à sombrer et l’orage arriva en l’espace de quelques secondes. Ondine et Orson se regardaient avec frayeur, la championne n’avait pas réalisé qu’elle assistait au déroulement de la plus puissante des attaques électriques. Ils sortirent de l’eau pour ne pas se faire électrocuter et rejoignirent l’arbitre comme beaucoup d’autres personnes.
La pluie tomba, les mers étaient déchaînées. Le ciel était devenu bizarrement mauve. De Lanturn, toujours emporté de l’Ouragan, une lumière s’en dégageait et montait progressivement dans le ciel. Alors, on aperçut tout la haut dans le ciel, une espèce de cyclone électrique tandis que Lanturn y montait et se faisait aspirer par cette chose.
Ondine qui s’inquiétait fortement n’en était pas moins étonnée. Elle ne pouvait rien faire à présent pour stopper ça. Elle et les autres étaient maintenant plus loin de la mer.
La taille de ce « cyclone électrique » ne faisait qu’augmenter jusqu’à ce qu’il envoya une immense foudre qui descendit à une vitesse sensationnelle et frappa une partie de l’océan. Tous les gens aveuglés par la lumière qu’elle avait produite fermèrent leurs yeux. Les vagues ne les avaient étrangement pas touchés.
Quelques secondes après, le spectacle était fini, le soleil et le ciel bleu revinrent. Ondine ne bougeait et était bouche bée, elle n’avait jamais vu tout le potentiel qu’avait son pokémon. Orson, regardait ébahi le Lanturn qui était en pleine forme nageant calmement et son Hypocéan KO, flottant dans l’eau. L’arbitre n’assimilait pas pourquoi le temps avait changé si vite.
-Eh bien, tu m’as impressionné là, avoua le garçon les yeux scintillants.
-Moi aussi, je ne savais pas qu’il avait une telle force. Mais la partie n’est pas encore terminée, nous sommes ex-æquo.
Ils rappelèrent chacun leur pokémon respectif et se remirent en place.
L’arbitre qui avait repris ses esprits annonça qu’ils étaient à égalité et que la dernière manche qui les départagerait pouvait commencer. Celle-ci se ferait sur le sable.
De la pokéball de la fille âgée de seize ans apparut un Azumarill, pokémon bleu en forme d’œuf et des oreilles de lapin tandis que de l’autre, un Ludicolo, étrange pokémon, gros avec un nénuphar sur la tête. Les deux dresseurs méditaient à la stratégie qu’ils allaient élaborer puis l’un s’engagea.
-Ludicolo, utilise vole vie !
Le pokémon s’élança vers Azumarill qui s’abrita sous une boule verte brillante. Ondine qui lui avait enseigné abri auparavant savait qu’elle ne pouvait pas l’utiliser autant de fois qu’elle le pouvait. Le pokémon adverse était avantagé grâce à son type plante. Néanmoins, un jeune garçon lui avait dit que le rapport entre les types n’était pas le facteur le plus important.
Ondine cessa de méditer et passa à l’action.
-Azumarill, enchaîne avec pistolet à eau !
De la bouche du pokémon jaillit de l’eau qui fonça droit vers Ludicolo. Ce dernier aspira l’eau avec sa bouche. Ondine stupéfaite de voir une telle scène ne dit pas un mot.
-Eh oui, mon Ludicolo a la faculté d’absorber certaines attaques spéciales.
La championne d’Azuria s’imposa alors de n’utiliser que la force physique d’Azumarill, qui était étonnamment énorme.
Les deux pokémon qui s’étaient remis à leur position de départ se dévisagèrent d’un regard déterminé.
-Azumarill ! Ultimapoing !
Le pokémon exécuta en courant vers Ludicolo et préparant ses poings. Ce dernier positionnait ses mains en forme de palmes vers lui. Ils les battirent promptement comme s’il lançait quelque chose. Elle examinait avec une telle attention le Ludicolo qu’elle n’avait pas vu que sa propre créature souffrait abominablement, des feuilles se trouvaient tout autour de lui.
-Ton pokémon vient de subir une attaque tranch’herbe ! Les feuilles se sont dirigées vers lui avec une telle hâte que tu n’a pas pu les voir. Il est maintenant étourdi, ce qui me laisse suffisamment de temps pour…
Ondine qui pensait qu’elle avait perdu d’avance ne savait que faire. Elle venait aussi de remarquer que Ludicolo absorbait la lumière du soleil. S’apprêtait-il à lancer cette attaque que son pokémon ne pourrait éviter ? Qu’allait-elle faire ?
Azumarill qui voyait sa dresseuse attristée releva la tête, toujours mal en point, et se remémora une attaque tellement puissante qu’elle pouvait mettre un terme à l’invocation d’une attaque finale. Il approcha Ludicolo du mieux qu’il put.
-Mais comment a-t-il fait pour se rétablir si vite ? s’écria Orson.
Ondine, elle-même surprise regarda son Azumarill et comprit qu’il allait lancer mitra-poing.
Ludicolo qui avait presque fini l’invocation ne pouvait pas la stopper pour se défendre. Azumarill alors à quelques mètres de lui concentra ses poings et lui envoya au moins une dizaine de coups consécutifs qu’il ne put éviter.
_________________
Coucou ,je suis forumeur.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 12:08 (2007)
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
super poké
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 35
Point(s): 188
Moyenne de points: 5,37

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 12:09 (2007)
MessageSujet du message: Fic :blizzare
Répondre en citant

Suite:
Le pokémon plante étourdi se retrouva par terre. Orson l’obligea à se relever.
-Azumarill ! Envoie-lui le coup de grâce, queue de fer !
La boule bleue d’azumarill devint grise puis se mit à tournoyer. Toutefois quelque chose se mit à le chatouiller. Le pokémon adverse s’était emparé de lui avec des lianes venant de son nénuphar et de petites plantes vertes poussaient sur tout son corps. Ludicolo venait de lancer vampigraine et récupérait de l’énergie grâce à lui. Azumarill envahi par ses plantes sentait qu’il perdait peu à peu de force mais il avait toujours la queue qui brillait. Le pokémon d’Orson en profita pour se remettre debout tout en tenant l’autre créature.
Ondine dubitative, finit par demander à Azumarill de tirer les lianes en reculant.
Il fit comme demandé et fit tomber Ludicolo dont les lianes venaient de la tête. Sa queue ronde était devenue dure comme l’acier.
-Azumarill ! Maintenant frappe-le avec ta queue de toutes tes forces !
Ludicolo ne put éviter le violent coup de queue qu’il reçut. Celle-ci le projeta à une dizaine de mètres sur le sable.
-Ludicolo est KO ! Ondine remporte le match !
La jeune fille courut enlacer son pokémon de joie contrairement à Orson, qui vaincu rappela avec sa pokéball son pokémon inconscient, le visage sombre.
-Ce fut un beau match Ondine, je te félicite tu as été forte, affirma-t-il.
-Merci, toi aussi tu m’as donnée du fil à retordre. Malgré cela, la débutante a gagné.
-Bon, tu n’es pas une débutante c’est vrai, je m’excuse de l’avoir insinué. Au fait, tout à l’heure, ton Lanturn a fait une attaque très puissante, il doit vraiment être bien entraîné.
-A vrai dire, c’est une amie qui me l’a offert, je ne l’ai presque jamais utilisé.
-Eh bien, c’est très rare de voir une attaque finale pareille !
-Oui, je crois que c’est aussi grâce à l’effet de chargeur.
-Ah oui, c’est vrai, je n’avais pas remarqué que ton Lanturn l’utilisait. Il existe d’autres attaques de ce type qui permettent de lancer plus efficacement les attaques finales mais d’autres fonctionnent aussi grâce au temps. Tout à l’heure, le soleil n’était pas très fort, c’est pour ça que Ludicolo a mis du temps à faire lance-soleil.
Après avoir discuté sur des sujets moins primordiaux, elle le salua et le regardait partir dans le centre-ville avec son jumeau d’un sourire éclairant son visage.
La championne, qui était restée en maillot de bain remit sa chemise noire, son pantalon vert et ses souliers puis continua à admirer le soleil quand elle entendit une voix qui l’appelait. Cette voix provenait de derrière. Elle se retourna et aperçut un monsieur avec un costume à trois pièces noir. Celui-ci, brun, ténu et aux yeux marrons très foncés, le visage froid l’annonça quelque chose de très important.
-Bonjour, Ondine, Olga vous demande de venir sur les îles écumes car quelque chose de très étrange s’ y est produit.
-Olga ? La vraie Olga ? Pourquoi m’envoyer moi ?
Les yeux d’Ondine scintillaient, la seule fois qu’elle avait vu cette femme, c’était il y a trois ans et elle n’avait fait qu’admirer la façon dont elle combattait avec ses pokémon glaces et eaux.
-Je ne sais pas, elle ne m’en a pas informé. Bon, tenez, elle vous a envoyé ceci pour que vous veniez sur les îles écumes plus efficacement, c’est l’un des meilleurs transports pour traverser la mer. Voilà aussi un gros manteau. Vous devrez venir dans les plus bref délais, au revoir.
Ondine prit l’objet qui était une pokéball dans ses mains et le manteau puis le monsieur partit. La jeune fille ne cessait de se demander pourquoi elle l’avait choisie alors qu’elle ne la connaissait pourtant qu’à peine et ce qu’il s’y passait ? Pourquoi était-elle impliquée dans cette affaire ?
La jeune fille taciturne s’imaginait déjà aux côtés de cette fabuleuse femme qui faisait autrefois partie du conseil des quatre. Lors de leur première rencontre à Safrania dans la rue alors qu’elle n’avait que treize ans, cette experte appréciée de nombreuses personnes l’avait défiée, elle comme par hasard.
Ce jour-là, Ondine était embarrassée et ne savait que dire, elle paraissait intimidée, les mots ne voulaient plus sortir de sa bouche. Cette femme aux cheveux longs et bleus, aux yeux bleus clairs, d’un visage plein de conviction et accueillant le lui avait proposée avec tant de bienveillance. On ne lui avait jamais autant marquée avec de simples mots, l’adolescente dans la rue à côté d’une vitrine de magasin bougea finalement les lèvres.
Bien sûr, pendant le match, Ondine s’était faite exterminée mais elle gardait le sourire, elles avaient même discuté pendant une bonne heure. Ce fut pour elle une expérience inoubliable. Olga, sa plus grande idole dont elle rêvait toujours de rencontrer lui avait adressée la parole et cela, ne cessait de revenir dans sa tête au fur et à mesure que les années passaient.
A présent, sur la plage, tandis que les autres adolescents s’amusaient à faire des combats pokémon. La jeune rousse décidée se leva, enfila son sac à dos, toujours la pokéball ronde dans ses mains assez pâles. Elle appuya sur le petit bouton rond situé entre le demi-cercle rouge et le demi-cercle blanc et de cela une lumière rouge jaillit donnant peu à peu la forme d’un grand pokémon.

~~

Voilà pour le premier chapitre.
Déjà, je risque de me faire claquer par les fans car certaines attaques pokémon sont modifiées ( comme par exemple Fatal’foudre ( qui est bien la vraie orthographe dans le jeu ? ) cependant, j’aurais pu inventer une nouvelle attaque mais bon, je ne sais pas non plus si je l’ai assez bien décrite…( je me suis aussi inspirée du jeu Golden Sun )) ainsi que les personnages de la fic qui à un moment ne risquent pas d’avoir la même personnalité que ceux dans le dessin animé par exemple. J’ai fait leur caractère comme je le sentais, sans aller sur des sites pokémon pour vérifier, de même pour Olga qui n’a évidemment pas les cheveux bleus, néanmoins je trouvais qu’elle passait mieux avec pour faire le genre « femme douce et calme » et que ça s’accorde plutôt bien avec des pokémon glaces.
Merci.
_________________
Coucou ,je suis forumeur.


Revenir en haut
R30
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2006
Messages: 1 024
Localisation: Près de ma Nintendo ds
Sexe: Homme
Point(s): 5 763
Moyenne de points: 5,63
point dresseur:

MessagePosté le: Sam 14 Avr - 11:16 (2007)
MessageSujet du message: Fic :blizzare
Répondre en citant

salut ,super ta fic!
_________________
Bonjour je suis fondateur ainsi qu'administrateur de ce forum
.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:20 (2017)
MessageSujet du message: Fic :blizzare

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Puissance Zodiaque Index du Forum -> Pokémon -> Mille et une histoires pokémon Toutes les heures sont au format GMT
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com